En | Es

Suivi et évaluation


« Suivi et évaluation : clarifier les concepts et les pratiques »

Paris - 16 octobre 2009


Les termes de « suivi-évaluation » ou ceux « d’évaluation en continu » sont des expressions qui reviennent désormais fréquemment, par exemple dans des cahiers des charges de commanditaires. Elles illustrent l’enjeu et l’utilité d’un suivi évaluatif des politiques publiques, amplifiés par le déploiement de la logique LOLF. L’association de ces deux notions que sont le suivi d’une part et l’évaluation de l’autre comporte un risque de confusion. Pour autant, ces deux activités sont étroitement imbriquées : comment évaluer une politique ou un programme sans disposer des données de base (physiques et financières) ? et quel intérêt y-a-t-il à suivre un programme ou une politique sans questionner - au-delà de la mesure purement gestionnaire - la pertinence, la cohérence et l’efficacité (voire l’efficience) des actions mises en œuvre ?

La journée d’étude se propose de clarifier les notions et les articulations entre « suivi et évaluation ». Elle permettra d’analyser les interactions entre ces deux activités, de préciser l’état de la réflexion et d’aider à lever les difficultés rencontrées.

Dans un premier temps, la journée d’étude reviendra sur les deux concepts : suivi et évaluation, pour illustrer dans un second temps leur articulation au travers de deux cas concrets autour desquels s’engageront les échanges. Le premier cas démontrera comment le suivi peut conduire à l’évaluation, au travers de l’exemple d’un Conseil général ayant développé un principe de suivi systématique de l’ensemble de ses politiques départementales. L’autre cas illustrera le chemin inverse, à savoir comment une évaluation - conduite à l’échelle nationale - met en évidence la nécessité d’organiser un système de suivi de la politique qui a fait l’objet de l’évaluation.

 
Consulter le contenu de la journée