Évaluation des politiques d'emploi & de formation professionnelle

Thématique traitée, objectifs :

Si la dimension d’analyse des effets des dispositifs sur les trajectoires individuelles est présente, le travail du groupe est aujourd’hui axé sur l’objet « compétences ». La question centrale posée est la suivante :

Quelles productions de compétences pour les actifs au travers des dispositifs d’orientation, de formation, de travail et d’emploi ? Comment cette production de compétences participe à la construction de l’employabilité et des trajectoires et parcours individuels ?

Cet angle d’attaque élargit les perspectives initiales posées par le groupe aux différentes situations et politiques publiques qui contribuent à la construction des trajectoires et parcours de mobilité en cours de vie active, tout en prenant en compte les évolutions les plus significatives de ces politiques publiques, comme du contexte économique et social dans lequel elles s’inscrivent.

L’orientation professionnelle, la mise en place du CEP (conseil en évolution professionnelle), le développement des services publics de l’orientation professionnelle sont interrogés. La problématique de l’information (au sens générique du terme) sur le marché du travail, de son contenu, comme de ses modalités de diffusion (avec notamment le développement rapide des outils web) est également examinée sous l’angle des effets sur la construction du projet professionnel et l’efficacité des modalités de recherche d’emploi. La production de l’information peut prendre en effet des formes variées, allant de l’information sur le contenu des métiers aux systèmes d’évaluation des compétences, capacités ou « habiletés », en passant par les mises en situation professionnelle destinées à tester les aptitudes et motivations à s’investir dans un métier nouveau.

La formation reste un vecteur central de production de compétences, pour les actifs occupés comme les demandeurs d’emploi, notamment pour anticiper et gérer les phases de transition professionnelle. La mise en place du compte personnel de formation est un nouvel objet qui doit être évalué sous différents angles dont celui de sa capacité à outiller efficacement les actifs les moins qualifiés. Une autre approche porte sur l’évaluation de la qualité de la formation, au travers des normes et labels, des dispositifs de connaissance et reconnaissance des compétences que la formation vise à produire.

Le lien au travail et à l’emploi peut aussi être établi. La production de compétences s’effectue aussi par le biais des formations en situation de travail ou en alternance, par celui  de la période de professionnalisation, par les emplois aidés (notamment les emplois d’avenir) ou encore par le recours aux dispositifs de « l’insertion par l’activité économique » (IAE).

Au-delà des effets des dispositifs évoqués sur les compétences et trajectoires des actifs, se pose aussi, en amont, la question de modalités de gouvernance des politiques mises en œuvre, que cela se situe dans l’entreprise, la branche, la région ou au niveau national. Le groupe souhaite que ce type d’interrogation vienne si nécessaire éclairer les questions précédentes.

 

 

Animateurs :

François AVENTUR

René EKSL

Edine GASSERT

Danièle GUILLEMOT

 

Coordonnées :

@animation

 

 

Production du groupe :

Actualité du groupe

Comptes rendus des réunions

  • 3 octobre 2016 : Evaluation de l'insertion professionnelle des bénéficiaires de formation qualifiantes NIV et V en PACA et Evaluation des pratiques d'ingénierie de formation en entreprise et leurs effets sur les salariés les moins qualitfiés - En cours de rédaction
  • 18 avril 2016 : Télécharger le compte rendu

Calendrier et/ou rythme des rencontres

Un rythme de 3 à 4 séminaires par an. Un bref compte rendu est établi à l’issue de chaque séance

 

Composition du groupe de travail

L’originalité du groupe, depuis sa conception fondatrice, est de veiller à ce que soient sollicités : des experts et chercheurs en charge de la production des évaluations, des décideurs et acteurs publics, des partenaires sociaux et des décideurs et acteurs d’entreprises, responsables d’organismes de formation.

 

Agenda du groupe

Réunion du groupe "Evaluation des politiques d'emploi et de formation professionnelle"

Le 2016-10-14 à 14:00

La prochaine réunion du groupe SFE « Evaluation des politiques d’emploi et de formation professionnelle » se tiendra le 14 octobre de 14h à 17h au Forum 104 -104 rue Vaugirard (Paris 6) - Salle Olivier. A L’ordre du jour provisoire est le suivant : Evaluation de l’insertion professionnelle des bénéficiaires de formations qualifiantes NIV et V en PACA (Présentation CEREQ /CR de PACA) ; Evaluation des pratiques d’ingénierie de formation en entreprise et leurs effets sur les salariés les moins qualifiés (Présentation GESTE/AMYOS et CNEFP)

Groupe "Emploi et formation professionnelle"

Le 2017-03-24 à 10:00

La prochaine réunion du groupe "Evaluation des politiques d'emplois et de formation professionnelle" se tiendra le 24 mars de 10h à 13h à l'ISCC - 20 rue Berbier-du-Mets, 75013 Paris.

Groupe "Emploi et Formation Professionnelle

Le 2017-09-29 à 10:00

La prochaine réunion du groupe « Evaluation des politiques de formation professionnelle et d’emploi » se tiendra le Vendredi 29 septembre de 10h00 à 13h00 au Forum 104 – 104 rue de Vaugirard – 75006 Paris. A l'ordre du jour : Delphine Béraud, Département Formation et Certification, Céreq, "Les formations obligatoires en entreprise. Données générales." ; Jean-Claude Dupuis, personnalité qualifiée du CNEFP ; Pierre Carloni, chargé d’études pour le CNEFP : « Evaluation des formations obligatoires en entreprise : Périmètre, modalités de mise en œuvre et effets sur les salariés » et Béatrice Delay, conseillère technique CNEFOP, Fabienne Caser, chargé de mission ANACT « L’expérimentation FEST : cadre, finalités de la démarche et premiers enseignements ».

Voir tout l'agenda de la SFE