Présentation

Journées Françaises de l’Evaluation (JFE)

Saint-Denis (93), les 16 et 17 novembre 2017

 

Mieux décider, mieux piloter

L’évaluation au service d’une nouvelle intelligence de l’action publique

 

L’action publique est confrontée à de nouveaux défis : évolution des besoins, globalisation des enjeux, révolution numérique, aspirations démocratiques en miroir de la défiance vis-à-vis des institutions, recompositions institutionnelles, contraintes sur les finances publiques… Les solutions traditionnelles sont interrogées par la complexité des enjeux économiques, sociaux et environnementaux. Si les réformes portent des objectifs de simplification et de clarification, les questions du sens de l’action publique et de l’égalité des citoyens et des territoires sont posées.

Dans ce contexte, les politiques publiques sont à la croisée des chemins : d’un côté, leur légitimité et leur utilité sont reconnues, de l’autre, leur efficacité, leur cohérence et leur efficience sont questionnées.

Ces enjeux imposent de développer une nouvelle intelligence de l’action publique et, pour cela, de renforcer le pilotage des politiques publiques et d'inventer de nouveaux rapports entre les citoyens et les institutions. Il s’agit de mieux comprendre la société, de développer des stratégies mieux ancrées dans les réalités, d’anticiper les changements par des approches prospectives, d’éclairer les décisions par des évaluations qui aident à réinterroger les objectifs et les modes d’intervention de l’action publique mais aussi d’adapter les politiques aux ressources disponibles, de veiller à l’efficience du service public. Il s’agit aussi d’accompagner les évolutions des métiers et des pratiques professionnelles.

Au fil des ans, les institutions publiques se sont dotées de ressources humaines et d’outils et ont mis en œuvre des démarches dédiées au pilotage : observation, prospective, analyse de gestion, évaluation, conseil en organisation, contrôle de gestion, audit… qui posent des enjeux de complémentarité et d’articulation. Pour sa part, l’évaluation des politiques publiques a vu sa légitimité renforcée par l’implication de l’Etat et par les expériences de nombreuses collectivités. Le baromètre de l’évaluation 2016 réalisé par la SFE a ainsi recensé près de 1 800 évaluations depuis 2007, soit 200 évaluations par an en moyenne, dont la moitié réalisée par l’Etat et 38 % par les collectivités territoriales. Elle a ses propres apports au pilotage de l’action publique en tant qu’activité à part entière (apport de connaissance, éclairage de la décision, approches prospectives…). Cependant, elle doit encore renforcer son utilité, mieux dialoguer avec les autres activités, métiers et outils d’aide à la décision pour apporter sa singularité dans le pilotage et la conduite de l’action publique.

Les JFE 2017 : un temps fort de dialogue entre l’évaluation

et les autres outils d’aide à la décision et au pilotage de l’action publique

A cette occasion, ensemble, nous chercherons à apporter des réponses à ces deux questions :

  • Dans des contextes différents, selon les échelles territoriales et institutionnelles, comment mieux structurer la conduite de l’action publique etle pilotage des différentes politiques sectorielles ? Quels apports spécifiques de l’évaluation en tant qu’outil de pilotage ?
  • Comment développer des complémentarités entre l’évaluation et les autres outils d’aide à la décision au service de l’efficacité des politiques publiques dans un contexte évolutif ?

Ces journées s’adressent à la fois aux décideurs et pilotes de l’action publique, aux praticiens de l’évaluation et à tous les professionnels, élus, citoyens et chercheurs intéressés par ces questions.

Débattre et partager

L’évaluation au cœur de l’actualité de l’action publique

Le programme des conférences, des ateliers et du Salon du pilotage sont en cours de construction. Comme à chaque édition, les Journées Françaises de l’Evaluation seront l’occasion d’aborder de nombreux thèmes de l’actualité de l’action publique et de l’évaluation. Parmi ceux-ci :

  • Les apports spécifiques de l’évaluation à la conduite de l’action publique
  • Les effets de l’acte III de la décentralisation et de la nouvelle organisation territoriale de la République sur la gouvernance, le pilotage et l’évaluation
  • La territorialisation au service de l’efficacité de l’action publique
  • La convergence de l’exigence de transparence, de l’ouverture des données et de l’évaluation
  • La place et le rôle des citoyens et des bénéficiaires dans la conduite de l’action publique et dans l’évaluation
  • La contribution de l’évaluation à l’optimisation des services publics dans le contexte de contrainte budgétaire
  • L’évaluation des impacts des politiques pour les territoires et pour leurs bénéficiaires face aux défis de l’optimisation des politiques
  • Les besoins, les démarches et les outils prospectifs et leurs liens avec l’évaluation
  • Les apports de nouveaux outils (design de services, big data,…) et de nouvelles démarches (gouvernance ouverte, open data…) dans la conception, le pilotage et l’évaluation de l’action publique

Etc.

Appel à proposition et/ou contributions

Vous souhaitez partager vos réflexions sur l’évaluation et la conduite de l’action publique ?

Dans le cadre de la préparation des JFE, nous vous invitons à faire parvenir vos propositions de thèmes ou sujets à aborder ou les contributions que vous souhaiteriez amener au débat. Les contributions ne devront pas dépasser 38 000 signes (espaces compris, notes et bibliographie incluses). Elles seront mises à disposition sur le nouveau site de la SFE après relecture par le comité programme : www.sfe-asso.fr

Envoyez vos propositions ou contributions à stephanie.breton@sfe-asso.fr

Télécharger le texte d'invitation aux JFE

En partenariat avec

   

 

Menu

Consulter le pré-programme
S'inscrire aux Journées Françaises de l'Evaluation
Consulter les informations pratiques