Evaluation, Impact Social, Utilité sociale - Regards croisés - 30 mai 2017

La question de l’impact social des activités déployées s’invite de plus en plus comme finalité de l’action, qu’elle soit le produit d’une organisation, d’un groupe d’organisation ou d’un dispositif, d’un programme ou d’une politique publics. Elle rejoint les interrogations posées en termes d’utilité sociale ou  de valeur sociale voire une partie des réflexions sur la responsabilité sociale des entreprises, privées mais aussi publiques.

Reste qu’une fois cette perspective posée, il convient de rechercher les moyens de la mettre à jour, notamment auprès des décideurs et des financeurs. L’Union Européenne, par exemple, a assorti une partie de ses aides à la mise à jour d’impacts sociaux mesurables.

Evaluer l’impact social devient ainsi une forme d’exigence consubstantielle à cette nouvelle approche. L’évaluation permet de dépasser les seules approches financières ou en termes de résultats chiffrés. Elle répond aussi à la complexité des actions et aux exigences citoyennes de qualité de service comme d’implication démocratique.

Mais si l’évaluation interroge l’impact social, ce dernier interroge également le processus évaluatif. En effet, la notion d’impact social ne connait pas de définition fermée, bien au contraire. Elle s’appuie sur des visions du monde, des valeurs, des jeux d’acteurs différents selon les activités concernées.

L’évaluation doit donc, plus particulièrement, à la fois éclairer le contenu et ce qui sous-tend les impacts sociaux recherchés et permettre d’en apprécier les effets pour les acteurs, les bénéficiaires, les pouvoirs publics et plus largement pour la société.

Cette journée vise à débattre de ces problématiques en rapprochant les champs de l’économie sociale et solidaire et celui de l’évaluation des politiques publiques autour de la question suivante : « En quoi la notion d’impact social enrichit le spectre des critères traditionnels de l’évaluation des politiques publiques (pertinence, cohérence, efficacité, efficience, résultat et effet) et contribue ainsi à mettre en valeur l’utilité des activités déployées, à les rendre plus visibles et lisibles. »

 

Programme

9h00 : Accueil

9h30 : Introduction "Comment les notions d’impact social et d’utilité sociale s’imposent dans l’espace public? (Une approche croisée AVISE – SFE)", Pierre Savignat, Président de la SFE et Benoît Mounier-Saintoyant, Chargé de mission de l’Avise

9h45 : Quelles visions des objectifs d’impact social et quelles attentes pour leur évaluation : le point de vue des acteurs 

  • Anne Charpy, Directrice de l'association Voisin Malin (représentant une structure d'utilité sociale)
  • Aude Kerivel, Responsable du Pôle évaluation et capitalisation à la DJEPVA dans le cadre de l'initiative La France s'engage (représentant un financeur)
  • Hélène Clot, Coordinatrice évaluation et observation à Grenoble Alpes Métropole (représentant une collectivité)

Animation : Groupe SFE « Evaluation et utilité sociale »

11h30 : Représentations et pratiques de l’évaluation d’impact social par les entreprises de l’économie sociale et solidaire

  • Résultats d’une étude de l’Avise conduite par l’agence Phare
  • Enseignements issus du Baromètre des pratiques de mesure d’impact social, Adrien Baudet, Doctorant chez  KPMG

13h00 : Repas pris sur place

14h00 : L’évaluation de l’impact social au travers de trois expériences :

  • Evaluation de l’utilité sociale de la médiation sociale, Laurent Giraud, Directeur de France Médiation
  • Evaluation du projet UNITERRES, Véronique Blanchot, Responsable du projet Uniterres
  • Evaluation randomisée d’un dispositif d’insertion des jeunes, Cécile Campy, Directrice adjointe de l'Association Nationale des Groupements de Créateurs

Animation : Avise

16h00 : Conclusion "Impact social et utilité sociale comme méta-critères d’évaluation de l’action publique"

 
Télécharger le programme

 

Informations pratiques

La journée se tiendra à L’Enclos Rey - 57, rue Violet - 75015 Paris

Accès transport en commun :

Métro : Commerce (ligne 8), Avenue Emile Zola (ligne 10) et la Motte Picquet Grenelle (ligne 6-8-10)

Bus : 70 - 80 et 88

Inscriptions

Les frais d’inscription (incluent le repas du midi)

  • 20 euros pour les étudiants, sans emploi ou retraités adhérents à la SFE
  • 95 euros pour les adhérents de la SFE et de l’Avise
  • 180 euros pour les non adhérents

Pour vous inscrire, deux possibilités :