La SFE rend hommage à Sylvie Trosa

publiée le 16.05.2017

Sylvie Trosa est décédée chez elle le 12 mai dernier. C’était une figure de l’évaluation. Généreuse, philosophe engagée dans l’action, esprit libre et indépendant, elle s’est engagée toute sa vie au service de l’évaluation des politiques publiques, comme outil continu d’amélioration de la chose publique.

Elle fut secrétaire du Conseil interministériel de l’Evaluation mis en place par Michel Rocard, aux côtés de Bernard Perret. Elle n’a cessé de se battre pour importer des concepts mieux connus et acceptés dans les pays anglosaxons où elle passa quelques années, notamment au ministère du Budget en Australie. Elle avait une capacité de travail prodigieuse, une culture philosophique et littéraire aux ramifications multiples, parfois inattendues, et une formidable énergie que la maladie n’a érodée que dernièrement. C’était une militante de l’évaluation des politiques publiques qui s’engageait corps et âme partout où elle travaillait : au Commissariat Général au Plan, à la Datar, au ministère de l’Equipement, à la Cour des comptes, puis au Cercle de la Réforme de l’Etat dont elle était vice-présidente et administratrice à la SFE. Elle n’a jamais cessé de publier ouvrages et articles sur l’évaluation des politiques publiques, sur le management public, avec une verve toute personnelle, qui va nous manquer.